Expériences Digitales N°1
Le Site Officiel
 
 
L’été est souvent synonyme d’expériences récréatives. En annonçant le premier compact antichoc et étanche du marché, Olympus aura suscité notre plus grande curiosité, au point d’imaginer un reportage photo dans les canyons du Sud de la France pour tester ce petit boîtier si étonnant… sur le papier !
 
MIPS 2006. La scène se passe sur le stand de la marque Olympus. Un membre du staff plonge à loisir un APN (sans caisson) dans l’eau d’un aquarium, puis le laisse négligemment chuter par terre, le ramasse et réalise dans la foulée une série de clichés. Le public semble médusé car l’appareil fonctionne parfaitement en dépit du mauvais traitement qu’il vient de subir. Il n’en fallait pas plus pour que la rédaction imagine le scénario extravagant d’un test grandeur nature pour ce nouveau venu. Sur la foi de cette démonstration, nous décidons de convier des lecteurs du magazine à tester les caractéristiques antichoc et d’étanchéité du Mju 720 SW en participant à une descente de canyon : la première expérience digitale de Reflex[e] Numérique était née.
 
 
Texte : Mathieu CORSE
Photos : Bruno CALENDINI / www.studionature.com
© Toute utilisation des photos présentes sur ce site est strictement interdite sans autorisation / All rights reserved - Reproduction not allowed
 
Un test sans concession, en milieu naturel.
 
Le scénario et les objectifs du reportage ainsi posés, nous partons pour les Pyrénées Orientales. À deux pas du massif du Canigou, le village de Céret est un espace sauvage privilégié pour s’adonner aux joies de la descente de canyon. Le canyioning est une discipline sportive qui consiste à investir les canyons pour les traverser en nageant, en s’aidant de techniques de cordes (rappels), ou en sautant parfois de hauteur qui peuvent dépasser les 8 mètres. Voilà pourquoi s’est construit autour de ce site le scénario de ce test technologique improbable. Sur place, les conditions sont fidèles à nos attentes. Débit important, eau glaciale (moins de 10°C), verticalité et environnement minéral promettent une véritable épreuve au dernier-né des compacts numériques Olympus. Dans nos sacs, nous emportons plusieurs appareils, conscients du caractère sans concessions de ce test. Au premier jour, nous précisons les conditions du reportage : chaque protagoniste doit porter l’APN sur lui à tout moment dans cet environnement naturel sans que la peur de l’abîmer, de le briser ou encore de le perdre ne gouverne son utilisation. Marc H. et Olivier D., nos lecteurs, sont perplexes d’autant que les appareils leur sont promis à la fin du séjour. Vaste dilemme !
 
Un appareil ludique et bien construit !
 
Nous avons opté pour des appareils de série, destinés à la commercialisation. En ouvrant la boîte, nous découvrons un modèle compact mais massif. Le boîtier, métal, affiche de solides rivets et un écran de 6,4 cm de diagonale. La prise en main est agréable et sa compacité renvoie l’idée d’un jouet ludique et solide. Son menu propose différents modes (Manuel, Scènes et Macro) qui couvrent une multitude de situations de prise de vues (25 au total). Parmi elles, nous retrouvons les classiques Portrait, Sport, Paysage, Nuit, Feux d’artifice, Coucher de soleil … enrichis de modes plus inhabituels comme le mode Cuisine (très rigolo !) ou encore les différents programmes liés à la prise de vue sous-marine. Son capteur propose 7 millions de pixels et une plage de sensibilité pouvant aller jusqu’à 1 600 Iso. Au dos de l’appareil, son large écran de 2,5 pouces occupent la quasi-totalité de la surface du boîtier où nous retrouvons un microphone qui permet la capture de bande son pour commenter ses photos ou les séquences vidéo, le bouton de prévisualisation, un pad de sélection pour accéder d’une pression au mode Macro, au correcteur d’exposition, à la gestion du flash, la touche Menu ou encore la fonction PictBridge (impression directe sans ordinateur) et le zoom optique 3X. Dès les premières manipulations, Marc et Olivier affichent leur confiance et approuve l’ergonomie de ce petit compact, même s’il arrive qu’un doigt (souvent son épiderme) viennent obstruer malencontreusement l’objectif ou le petit flash intégré.
 
 
 
 
 
 
Les Expériences Digitales sont organisées par le magazine photo Réflex[e] Numérique Elles sont l’occasion pour des passionnés de photos, qu’ils soient amateurs ou professionnels, de partir en reportage avec une équipe de la rédaction du mensuel pour tester les appareils photo numériques du moment
 
OLYMPUS MJU 720SW