Expériences Digitales N°2
Le Site Officiel
 
 
4h30 du matin, notre petite troupe s’engage sur le chemin qui monte vers le col. Appareil à la main nous profitons de chaque occasion de tester un mode programme ou une plage de sensibilité à l’occasion de nos premiers portraits des membres du groupe (déjà marqués par l’effort des premiers mètres à flanc de montagne). Monique profite du mode Automatique pour tenter ses premières photos avec un APN. Totalement néophyte, nous lui montrons les rudiments de la prise de vue numérique en mode Automatique avec le F30. Déroutée par la richesse des menus, elle saisit les avantages de la prévisualisation et remarque une certaine promptitude au déclenchement. Dans cette configuration, le F30 est d’un grand secours car il se joue des conditions de lumière et monte à loisir en sensibilité pour réduire un éventuel flou de bougé, offrant à notre photographe émérite une aide à la prise de vue bienvenue. Si le F30 ne s’adresse pas au grand débutant qui peut être rebuté par les possibilités du mode Expert, le mode Automatique ravira ceux qui souhaite faire de la prise de vue instinctive et qui envisage un appareil évolutif pour progresser techniquement. À ce sujet, Monique nous confie : « Le mode automatique c’est bien pratique pour quelqu’un qui n’affectionne pas les nouvelles technologies. Ce dont j’ai besoin c’est d’un appareil qui déclenche vite et fait des photos… de jolies photos ! » Sur ce point, le F30 donne entière satisfaction, affirmant au passage une certaine imagination dans ses modes programmes. Comme celui capable de capturer deux photos en séquence, l’une en préservant la lumière naturelle du sujet (emploi d’une sensibilité élevée) ; l’autre privilégiant une sensibilité plus basse en s’appuyant sur l’éclair du flash. À vous de choisir ensuite la plus réussie ! On comprend bien l’intérêt d’un tel procédé. Combien de photographes dans les tentatives de portrait ont échoué à gérer l’éclair du flash et se montrent déçus par une image surexposée, résultat de sa mauvaise utilisation ? Ce procédé de prise de vue en séquence, associé aux capacités du capteur est une innovation technique qui va dans le sens d’une utilisation ludique et spontanée de son APN.
 
5h10, la troupe affronte fièrement un premier raidillon dans une semi obscurité. L’effort a été soutenu jusqu’à cette cabane de bergers et la ligne lumineuse des frontales s‘est étiolée tout au long de cette première heure de marche. Dans la troupe, Jérôme, notre second testeur, présente un profil radicalement différent : photographe amateur, il est l’auteur d’un site sur lequel il publie avec un sens remarquable de l’image les clichés de ses voyages. La prise en main du compact lui fait esquisser un sourire poli mais dubitatif : il devra remiser son reflex dans son sac. Comme tout photographe averti, il a ses repères : « Est ce que je peux régler la vitesse, en position grand angulaire ça donne quoi, et l’autonomie ça tient la route ? » Autant de doute qui à l’usage s’estompent devant les caractéristiques du mode Expert du F30 ( cf. test paru dans Reflex[e] numérique N°34). Il confesse “ la sélection du mode priorité/ouverture est aisée et les réglages personnalisés sont somme toute facile à réaliser, presque instinctivement! ”
 
 
 
Les Expériences Digitales sont organisées par le magazine photo Réflex[e] Numérique Elles sont l’occasion pour des passionnés de photos, qu’ils soient amateurs ou professionnels, de partir en reportage avec une équipe de la rédaction du mensuel pour tester les appareils photo numériques du moment